Fare matahiapo
Rajouter de la vie aux années et non des années à la vie

Fare Matahiapo 02Par arrêté du 29 septembre 1927, il est créé à Papeete un asile pour les personnes âgées abandonnées, rattaché à l’hôpital de Papeete. L’arrêté n°245/SG du 11 mars 1932, réorganisant le fonctionnement du service de santé dans les établissements français de l’Océanie, étend l’admission aux personnes âgées dites «non indigentes» et ne nécessitant pas l’assistance d’une tierce personne. Un asile pour les personnes d’un âge avancé est installé derrière l’hôpital de Vaiami à Papeete en 1925. Le centre d’accueil des personnes âgées lui succède en 1973. Ce centre est prévu pour l’accueil de personnes valides jusqu’à un degré d’autonomie ne nécessitant pas l’assistance d’une tierce personne. Depuis 1998, le centre «Te Fare Matahiapo» est sous la tutelle du ministère de la solidarité.

Situé au-dessus de la mairie et de l’hôpital de Afaahiti-Taravao, le fare matahiapo est un service public territorial qui poursuit trois missions : maintenir le plus longtemps possible l’autonomie des personnes accueillies, développer leurs capacités et préparer avec elles un projet de vie individualisé. D’une capacité d’accueil de 20 personnes, il comprend un responsable d’établissement, une secrétaire régisseur et intendante, un infirmier, un psychologue, une animatrice, six auxiliaires de soin, trois femmes de service, deux agents d’entretien et un veilleur de nuit. Ainsi, l’établissement assure une présence aux résidents, 7/7 jours, 365 jours/an, 24/24h.

L’hébergement

Fare Matahiapo 09Les pensionnaires jouissent d’espaces communs : salon, cuisine, salle à manger, terrasse, fare pote’e, salle «d’étude», espace d’accueil pour les invités et la famille. Ils partagent la télévision et la bibliothèque pour une plus grande convivialité, mais la surface de vie de l’établissement, composée de différentes terrasses et d’aires de détente, permet aussi de s’isoler et de préserver une intimité.

Fournis par un prestataire privé, les repas sont variés et adaptés aux régimes alimentaires des résidents.

Les chambres

Fare Matahiapo 04Chaque pensionnaire se voit attribuer une chambre privée, meublée et équipée d’une salle de bain. Il a la possibilité de personnaliser sa chambre à sa guise, en apportant des objets personnels auxquels il tient mais qui ne sont, ni volumineux, ni contraignants dans la prise en charge. Les conditions de sécurité doivent être assurées pour le pensionnaire et pour ses nouveaux voisins. Le linge de table, de toilette et de lit est fourni et entretenu par l’établissement tandis que le ménage et l’entretien sont assurés quotidiennement par une équipe qui se relaye.

Conditions d’admission

Etre âgé de 60 ans et plus, être valide jusqu’à un degré d’autonomie ne nécessitant pas l’assistance d’une tierce personne sachant que le centre peut exceptionnellement accueillir des personnes de 50 ans au moins, en cas d’inaptitude au travail médicalement constatée.

Une commission d’admission se réunit au minimum deux fois par an pour étudier les dossiers des demandeurs. Le dossier de demande d’admission est constitué par le service social référent de l’intéressé (caisse de prévoyance sociale ou direction des affaires sociales),selon le régime social du demandeur. Ce dossier comprend une demande d’admission motivée et signée par l’intéressé ou son tuteur, une copie de son acte de naissance datant de moins de 3 mois, une enquête sociale détaillée, une fiche de renseignements, un engagement financier de l’intéressé. Toute autre pièce justificative peut bien sûr être demandée à l’occasion de l’étude du dossier.

En vue de leur placement, les demandeurs sont invités au fare matahiapo pour une demie journée, voire une journée d’échanges. Ce moment privilégié, passé avec la responsable, la psychologue et l’équipe du fare matahiapo et les autres pensionnaires, donnera lieu à une évaluation des capacités du demandeur à évoluer en collectivité et à s’insérer dans le cadre des missions de l’établissement.

Le prix de l’hébergement, fixé en conseil des ministres, est actuellement de 90 000 Fcfp par mois. Cette prise en charge inclut le service des repas, de logement, de la blanchisserie et d’animation. La prise en charge financière des soins est assurée selon le régime des ressortissants : régime des salariés, régime de solidarité de Polynésie française (RSPF) pour les non salariés et pour les personnes relevant du RSPF.

Fare Matahiapo 08L’accompagnement

Afin d’assurer une prise en charge individualisée, le personnel se réunit à raison de deux fois par an, en réunions de synthèse pluridisciplinaire pour évaluer le projet de vie de chaque pensionnaire. L’établissement attache une grande importance à l’animation dans la mesure où, pour maintenir les acquis et inciter de nouveaux savoirs, l’établissement organise de nombreuses animations. L’autonomie gestuelle et l’éveil des sens sont motivés par toute l’équipe tout au long des activités de la journée.

Favoriser l’estime de soi, la communication et les moments de plaisir constituent deux impératifs pour diffuser une bonne santé mentale. Du coup, des jeux et des sorties pour les personnes valides contribuent à développer l’esprit créatif et le plaisir ludique et les familles ainsi que les bénévoles sont encouragés pour les visites et actions. Chaque résident est bien entendu libre d’organiser sa journée comme bon lui semble.

La direction du fare matahiapo accorde une grande importance au maintien de la relation avec la famille et les amis, en mettant notamment en place des visites à domicile avec le consentement de l’intéressé.

Une journée type se décline de la façon suivante : réveil échelonné et douche entre 5 et 6 heures, petit déjeuner après distribution des médicaments entre 6h30 et 7h30, petits soins entre 8 heures et 8h30, déjeuner à 11h30, temps calme et sieste à 12h30, accompagnement individualisé ou poursuite d’un atelier de confection selon la disponibilité des pensionnaires à 13h30, collation, jeux récréatifs ou chants musicaux à 14h30, douches à 15h30 et dîner à 17h30.

Au-delà, divers temps forts rythment le quotidien des pensionnaires :

Fare Matahiapo 07• le lundi à 9 heures : réunion des résidents, courses, activité calme pour les résidents restant au fare matahiapo.
• le mardi : office religieux à 8 heures, jardinage à 9 heures.
• le mercredi : à 9 heures, sortie de socialisation et atelier pour les résidents restant au centre.
• le jeudi à 9 heures : banque, courses et activité calme pour les résidents restant au fare matahiapo.
• le vendredi : journée polynésienne à thème.
• le samedi : commission, activité calme.
• le dimanche : office protestant.

En marge de ces rendez-vous institués, le fare matahiapo propose un panel d’activités qui répondent aux attentes des pensionnaires :

• Socialisation : sortie collective suite à une invitation, sortie dans les communautés proches du fare matahiapo (église des saints des derniers jours, église sanito, sortie individuelle, promenade pédestre autour du centre, de la mairie, de l’hôpital, sortie à l’Intercontinental Beachcomber, sortie au restaurant du musée Gauguin.
Fare Matahiapo 06• Ateliers, loisirs créatifs : confection de cartes d’anniversaire, peinture, figurines, bijoux fantaisie, tableaux de sables, tableaux miroirs et création de massifs de fleurs.
• Maintien de l’autonomie, participation à la vie quotidienne : jardin potager, arrosage des plants, composition de bouquets de tables ou encore celui de la chapelle, décoration accompagnée de la grande salle, des fare pote’e, du patio.
• Echanges avec les associations religieuses : école Mathilde Frebault, église pentecôtiste, église protestante maohi, église des saints des derniers jours, église adventiste.
• Sorties, festivités : visite des stands forains et artisanaux, spectacles de danses lors du Heiva, foire agricole de Vaitupa et de Papeari, visite de stands lors de la Billabong pro.
• Jeux : jeux de société, ballons, pétanque sur table, jeux d’adresse.
• Loisirs culturels, divers : balai ni’au, confection de couronnes de tête ou de cou, tressages variés selon les produits, confection de repas typiquement « paumotu » lors des brunchs du dimanche.
• Echanges avec les associations : élèves certificat sécurité sauvetage (CSS), membres de l’ordre de Malte, Vahine porinetia, Lions club, Kiwanis jeux, Te Fare oaoa de Papeete, association des jeunes de Paea.

Le fare matahiapo dispose d’un mini bus et d’une voiture de service pour accompagner ses résidents. En cas de sortie collective, l’établissement a recours à des associations pour conduire ses résidents vers le lieu souhaité.

Fare Matahiapo 05Les conditions de la pratique religieuse ou philosophique, y compris la visite de représentants de différentes confessions, sont facilitées auprès des résidents qui en font la demande. Les personnels et les bénéficiaires s’obligent à un respect mutuel des croyances, convictions et opinions. Ce droit à la pratique religieuse s’exerce dans le respect de la liberté d’autrui et sous réserve que son exercice ne trouble pas le fonctionnement normal de la maison d’accueil.

Contact : tel 57 10 71, fax 57 59 76.