Institut d’insertion médico-éducatif (IIME)
Le centre Tamaru arii accompagne le handicap

IIME 01Etablissement public, l’Institut d’insertion médico-éducatif (IIME) accueille les enfants souffrant de déficiences mentales, avec ou sans troubles associés, orientés par la commission territoriale de l’éducation spéciale (CTES) et admis suivant des critères d’âge, de niveau d’acquisition, de comportement et de profil psychologique. Son activité de service auprès des familles polynésiennes se développe sur quatre centres à Tahiti.

Le plus récent, celui de Afaahiti-Taravao (Tamaru arii), ouvert en 2000 et situé à deux pas de l’hôpital, du fare matahiapo et de la mairie, est aussi le plus atypique. Multifonctions, à la fois institut médico-pédagogique (IMP), institut médico-professionnel (IMPro), il prend de surcroît en charge les enfants infirmes moteurs cérébraux ainsi que les jeunes polyhandicapés, tous condamnés à vivre en fauteuil roulant. Une double spécificité compte tenu de son éloignement de la zone urbaine et des centres, comme la Fraternité chrétienne, adaptés à ce type de publics. «Chaque enfant polyhandicapé codifie son langage par des gestes que le personnel s’efforce de décrypter», commente Christian Fouet, directeur adjoint de l’IIME, relatant volontiers les propos d’un ancien éducateur : «On croit que les enfants polyhandicapés ne communiquent pas mais c’est parce que nous ne savons pas les regarder.» Mis en service voilà près de trois ans, un bassin de balnéothérapie de 15 m2 leur est en priorité dédié. Cet équipement facilite le travail du masseur-kinésithérapeute et des rééducateurs.

Constitué d’un accueil, d’un secrétariat, de salles de classes et de salles de vie, le centre «Tamaru arii» comprend un réfectoire, une cuisine, une bibliothèque, des lieux réservés aux soins et à la rééducation, des ateliers, des salles informatiques et vidéo. A l’extérieur, des aires de jeux, un potager et un fare pote’e offrent un panel d’activités.

IIME 03Tous les accès sont adaptés aux fauteuils roulants et le centre peut accueillir 60 enfants et adolescents au sein de quatre sections :

• l’IMP pour les enfants âgés de 6 à 13 ans. Le quotidien porte sur le développement et la socialisation par des activités éducatives, de loisirs et d’animation dans le centre et à l’extérieur.
• l’IMPro pour les adolescents de 14 à 20 ans. Il s’agit d’un apprentissage en vue d’une insertion professionnelle et familiale, dans le cadre d’une approche au sein de divers ateliers (couture, cuisine, activités ménagères, peintures sur tissus, tressage, création sur bois, menuiserie, maçonnerie, potager...)
• une section pour les personnes polyhandicapées, destinée aux enfants et adolescents de 6 à 20 ans, au sein de laquelle le personnel décline des activités sensorielles et d’éveil dans des locaux adaptés et avec du matériel spécifique.
• une section d’éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) rattachée au centre. Cette section propose un soutien, un accompagnement et des soins spécialisés dans les différents lieux de vie des enfants, permettant l’acquisition de l’autonomie, favorisant le maintien et l’intégration en milieu scolaire ordinaire.

Le transport est assuré du domicile au centre et retour et la restauration du midi fournie par la société Newrest. Tamaru arii offre aussi un suivi médical, psychologique et para médical, dispense une scolarité adaptée et individualisée, met en place une action éducative, sportive et d’apprentissage et propose un service d’entretien.

IIME 05La mission de l’établissement de Afaahiti-Taravao consiste à offrir une éducation adaptée autour d’une équipe d’éducateurs et d’instituteurs spécialisés et d’assurer une prise en charge médicale et paramédicale par une équipe composée de médecins (pédopsychiatre, généraliste, infirmier), de psychomotricien, ergothérapeute, masseur-kinésithérapeute, orthophoniste, ainsi que de psychologues. Le centre Tamaru arii permet aussi aux intéressés de pratiquer différents sports, propose aux familles un lieu d’écoute, une aide médicale, psychologique et sociale, et prépare à l’insertion professionnelle par une pratique d’ateliers et de stages.

Sachant que le centre privilégie les rencontres et les relations avec la famille, l’enfant et l’équipe, chaque pensionnaire fait l’objet d’un projet individualisé et évolutif.

Pour en savoir davantage, contacter le 54 71 65 (fax : 57 65 74).